lalibrairiedesinconnus.blog4ever.com

L’actualité des Membres de la librairie

QUID de la biographie...
Valérie

Bonjour,
Mon prochain livre va porter sur la vie d'un ami, cascadeur, champion sportif aux multiples records avec encore bien d'autres cordes à son arc (Eric Barone, pour ceux d'entre vous qui le connaissent peut-être). C'est lui qui m'a demandé de raconter sa vie sous forme de roman.
J'ai deux questions par rapport à cela :
- si par chance, nous trouvons un éditeur qui accepte notre projet, est-ce que quelqu'un sait comment cela fonctionne pour les droits d'auteur ? Reviennent-ils tous à l'auteur ? Doivent-ils être répartis entre l'auteur et "son sujet" ?
- si malgré sa notoriété, nous n'intéressons pas d'éditeur et que je passe par l'autoédition comme pour mes autres livres, pensez-vous que je devrai alors lui reverser une part de ma marge ?
Si l'une ou l'un d'entre vous détenez quelques informations concernant cette situation particulière, je vous en remercie d'avance !
Cordialement.
Valérie

7 appréciations
Hors-ligne
Bonjour Valérie
Bien malin celui qui pourrait vous répondre de façon "universelle tant votre question est "délicate" . En résumé si vous parvenez à trouver un éditeur ( pour une édition numérique, nous connaissons quelqu'un de très bien si besoin est) pour l'édition papier, c'est une autre histoire... Vous n'êtes pas "novice" en la matière et vous savez combien c'est compliqué, ce qui est sûr pour 95% des éditeurs c'est qu'ils reverseront à vous "l'auteure" les droits d'auteurs . Sans aucune répartition possible avec un tiers, fut-il le "sujet" du livre. (Ou alors il faut que vous formuliez que vous souhaitez que les droits d'auteur lui soient intégralement versés à lui)
Est-ce que vous devez lui reverser une marge si vous passez par l'auto-édition ? Là, il n'y a que vous qui puissiez répondre à cela...En effet, rien ne vous oblige à le faire, seule, vous pouvez le décider. Ou alors un contrat peut-être établi entre vous et lui avant de démarrer le manuscrit, contrat dans lequel vous stipulez la part que vous voulez lui verser. Ce qui est sûr, il vous faut absolument posséder un document écrit de sa main stipulant qu'il vous autorise à rédiger un manuscrit sur sa vie (même si c'est sous forme de roman) n'importe quel éditeur exigera ce document. Et celui-ci doit être certifié ! Démarche qui ne coûte rien, il suffit d'aller en Mairie ou commissariat de police et de faire certifier vos signatures respectives. N'oubliez pas que dans l'absolu c'est obligatoire .../....
Voilà je ne sais pas si j'ai apporté de "l'eau à votre moulin" ?
Cordialement Pierre
LLDI
Valérie

Bonjour Pierre
Merci pour votre réponse et surtout pour les informations relatives au document écrit qui stipule les modalités et/ou son accord pur l’écriture du livre; je n'y aurais pas forcément pensé !
Cordialement.
Valérie
momo

Bonjour,
En lisant votre message, je me disais que seul Pierre avait les connaissances pour répondre à vos questions.
Ses réponses m'ont permis d'apprendre quelque chose de nouveau et sur ce cas particulier.
Bon courage pour la rédaction de votre ouvrage
Valérie

Merci Momo pour vos encouragements !
Valérie

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 109 autres membres