lalibrairiedesinconnus.blog4ever.com

L’actualité des Membres de la librairie

Pour un 14 juillet citoyen
Christian Bailly

Pour un 14 juillet citoyen


Point d'idée saugrenue,
Mais la vérité toute nue!
Point d'idée préconçue,
Mais un beau point de vue!

Pourquoi faire parler les armes?
Sur les champs, assez de larmes!
Laissons défiler les nouvelles idées
Derrière le drapeau de la liberté.

A ne point vouloir aller de l'avant,
A ne point voir les bouleversements,
Nous ignorons les changements,
Nous oublions tous nos talents.

Autour de nous le monde change,
Aux armes, nul besoins de louanges.
Laissons s'exprimer les belles pensées
De paix, d'égalité, et de fraternité.

Osons ce que d'autres démocraties
Nous montrent sans suprématie,
Comme nous avons su les engager
Par le passé, sur la route de la liberté.

Rendons au peuple, en ce jour de gloire,
Les champs pour qu'il porte l'espoir
D'un jour nouveau, les paroles de paix
Pour qu'il oublie de son histoire les faix.

Laissons aux tyrans ces mascarades!
Laissons les champs aux camarades!
Point pour y voir les poings se lever,
Mais plutôt les mains les voir s'enlacer.

Entre nous bien trop de remparts
Bien trop d'idéaux nous séparent,
Et font la part belle à nos affameurs.
Le temps est venu d'une seule clameur.

Exprimons haut et fort nos valeurs,
Sur les pavés foulons nos rancœurs,
Et qu'enfin se taisent les chars.
Que vivre en paix, soit un nouvel art.

Christian Bailly
Tous droits réservés

Alors qu'en pensez vous ?

9 appréciations
Hors-ligne
Bonjour Christian,
Je le trouve magnifique et...très utopique. L'homme est trop égoïste, imbu de lui même, pour qu'un jour, il accepte l'Autre, dans ses différences, ses origines. Mais, comme toi, j'ai envie d'y croire.
Amitiés





Dernière modification le 15-07-2014 à 14:21:01
Francine M.D
Christian Bailly

Merci Francine
C'est bien ce qui me désespère... L'homme a encore besoin d'idole malheureusement ! Trop difficile pour lui d'accepter la valeur de chacun...pourtant combien mériterait d'être mis à l'honneur ce jour-là ...l'infirmière toujours au chevet des malades, l'aide ménagère qui s'occupe de la petite vieille isolée, le chirurgien qui sauve des vies, le docteur en chevet du mourant, le simple citoyen qui plonge pour remonter une jeune fille qui a voulu se suicider, le bénévole qui le soir après le travail s'occupe de jeunes dans la cité, le retraité bénévole qui s'occupe des restaurants du coeur...et bien d'autres encore que la société oublie de mettre à l'honneur... À cela nous préférons encore vénérer le prestige de l'uniforme ! Quel monde médiocre !
Bonne journée à toi

Dernière modification le 15-07-2014 à 15:25:02
momo

Bonsoir,
Après quelques jours d'absence, je retrouve mes quartiers en Dordogne. En ouvrant mon ordinateur, je découvre le magnifique poème de Christian Bailly.
Ce poème est d'une grande profondeur et révèle ce que beaucoup pensent sans s'y attarder. Personne ne songe à honorer ceux qui oeuvrent dans l'ombre pour les autres.
A mon avis, le monde actuel ne vénère plus le prestige de l'uniforme mais désormais les stars du football.
J'ai envie de bondir quand j'entends parler des salaires de ces messieurs et quand je sais que certains étudiants notamment dans la recherche scientifique ne trouve pas de poste en France. Ils sont accueillis à bras ouverts dans d'autres pays notamment aux U.S.A. La recherche permet de former des savants qui sauvent des vies humaines mais qui s'en préoccupe ?
Notre gouvernement actuel n'a malheureusement pas modifié ce problème. Il l'a encore accentué avec ses couplets sur la normalité. Toujours est-il qu'il est bien regrettable de voir notre société s'enliser dans la médiocrité. Cela me rappelle la décadence de l'empire romain au risque de passer pour une vieille attardée, j'assume mes propos.
Pour en revenir à votre poème, il est comme les autres absolument magnifique !
Chaleureusement

35 appréciations
Hors-ligne
Bonsoir,
J'espère que ces quelques jours vous auront fait le plus grand bien Momo, quand au poème de Christian, plus vrai on ne peut ! Je suis entièrement d'accord avec vous, l'humain va mourir comme toutes les grandes civilisations qui sont arrivées au sommet. La pente est rude mais si vite descendue hélas, et je crois que nous sommes sur une belle planche savonneuse. Quel dommage tout de même quand on pense au potentiel de l'homme, mais il faut croire que la stupidité est plus forte !!! Je dis toujours en voyant ces stupidités ( comme les chercheurs, Momo ) que si tous les humains mourraient , il resterait encore sa bêtise sur cette terre !!!!
Merci à vous Christian pour ce beau poème . Je vous souhaite une excellente soirée à tous.
Mel

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 109 autres membres