lalibrairiedesinconnus.blog4ever.com

L’actualité des Membres de la librairie

Le doute
Kate

Il y a des périodes où le doute peut s'installer. On se demande si ce que l'on écrit à un interêt pour soi ou les autres. Est ce que l'on garde suffisement de recul pour être critique efficacement . Des jours où tout vous semble si peu important. Comment faites vous quand le blues vous tombe dessus et que vous posez le stylo dans une grande interrogation? Avez vous une recette pour vous rebooster? Cela ne vous arrive t il jamais? Voilà un peu les interrogations du jour. Excellente fin de semaine à tous.

20 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à Toutes et à Tous,
Un ami pasteur avec qui j'entretenais de solides relations d'amitié m'avait surpris en parlant du ou des doutes.
"comment vous le pasteur à prés de 75 ans, vous doutez de votre foi ? "
La réponse qu'il m’apporta me sert encore et toujours dans ma vie d'homme sans aucune connotation religieuse.
" chaque jour que Dieu fait je nourri ma foi d'un kilo de doute , c'est ce doute nourriture de mon esprit qui me permet de me poser les questions qui m'aideront à trouver les solutions".
Je citerai les propos de je ne sais plus quel grand "communiquant " :j’écris des chefs d'oeuvre et publie de la merde"! si ce n'est pas douter de ses capacités à apprécier ses propres écrits .....
Je trouve qu'il est salutaire de se poser de telles questions, c'est une soupape de sécurité pour que notre tête n'enfle pas trop. Nous avons toutes et tous quelque chose à dire et le premier lecteur c'est NOUS.
Maintenant nous n'avons pas toujours l'expression facile et le fait de montrer aux autres ce que nous avons au plus profond de nous c'est nous révéler, nous découvrir et nous exposer. Ce sentiment fait naître la peur.
Peur de ne pas être compris, de décevoir ou de ne pas pouvoir donner la dimension réelle de ce que nous avons à dire au travers d'un clavier d’ordinateur.
Je n'ai pas de recette miracle si ce n'est dans l’égoïsme.. j'écris donc je suis.
Et je pense à tous ceux qui n'ont pas la Liberté de le faire, à la censure ou tout simplement à la non connaissance de ce pouvoir magique de la libre expression.
Merci à nos hôtes.
Excellente journée.





Calme et droit jusqu'au bout.
Kate

Merci Loupzen il est vrai que nous avons la possibilité d'avoir le blues de douter. D'autres essayent simplement de survivre. Je dois me le rappeler le plus souvent possible bizz des Embiez

35 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à vous,
Je ne peux que vous dire tout simplement ce que perso je fais... Je pose le tout et j'oublie complètement ce que j'écris ou que j'ai écris et je vais ailleurs. Ca peut être le jardin où je me ressource, une amie, ou tout autre endroit et si malgré tout, ce que j'écris me reviens, je chasse complètement ces pensées. Ca peut prendre quelques heures voir quelques jours et peu à peu, je laisse mon envie d'écrire refaire surface et les idées me reviennent plus claires et mon blues et mes doutes s'en vont... Voila Kate, c'est seulement mon vécu et ça ne veut pas dire que cela vous sera utile, chaque personne doit trouver me semble-t-il son truc bien perso. Enfin, si ça a pu vous être un peu utile, tant mieux...Bonne et belle journée à vous. Mel
momo

Bonjour Kate,
Avant de répondre aux autres, je vais bavarder un instant avec vous.
J'aime, j'adore écrire comme j'aime et j'adore lire !
J'ai passé mon temps à écrire de ma tendre enfance à maintenant. Mais j'ai aussi passé mon temps à déchirer tous mes écrits toujours traversée par les doutes. Quand j'écris, je me dis que c'est bien ! Quand je relis, je me dis que c'est nul ! Quand j'étais jeune, je faisais lire mes écrits. En général, les gens me disaient que c'était bien car ils m'aimaient beaucoup ! Plus tard, j'ai lu les écrits de gens connus et inconnus et j'ai comparé avec les miens. Les doutes se sont installés mais j'ai continué à écrire. J'ai toujours tout déchiré ! Dans mon entourage, on me disait : "oui, c'est bien mais tu devrais écrire ceci ou cela !". J'écoutais et je m'apercevais que cela ne me correspondait pas du tout. Donc tout partait à la poubelle. Et puis, à la retraite, j'ai commencé à écrire pour mon blog quelques articles. Puis, j'ai décidé d'écrire un livre destiné à ma fille. J'ai rencontré la Librairie des Inconnus qui m'a offert la confiance qui me manquait et la possibilité de concrétiser mon projet. J'avais un but à atteindre. J'ai écrit les pages de ce livre seule. Je les ai relues seule. Je les ai fait lire seulement en juillet à quelques amis qui se sont révélés très enthousiastes et porteurs d'un nouveau projet pour cet ouvrage. Au départ, il était destiné à ma fille. Il l'est toujours d'ailleurs mais il va suivre une trajectoire que je n'avais pas prévu. Comme quoi, il est bon parfois de douter !
Le doute, je n'ai connu que cela dans ma vie ! Mais il ne m'a jamais empêché d'écrire ni d'avancer !
Si vous aimez écrire, surtout il faut continuer !
Des gens aiment certains écrivains que je trouve absolument nuls !
D'autres apprécient des peintres dont les toiles me laissent totalement indifférentes !
D'autres encore écoutent des musiques qui ne me font pas vibrer !
Et etc.... à chacun son sens de la beauté !
Par contre en littérature, il faut essayer d'éviter les fautes d'orthographe car cela nuit à la compréhension du texte n'en déplaise à ceux qui affirment le contraire. Pour ma part, j'avoue que j'aimerais bien ne pas avoir une seule faute d'orthographe dans les textes que j'écris. J'aime le bel ouvrage mais je passe mon temps à essayer d'atteindre la perfection sans y parvenir !
Bon courage à vous Kate
momo

Bojour Loupzen,
Je vous rejoins parfaitement sur les commentaires qui figurent dans votre réponse à Kate. J'ai formulé mes idées autrement mais le fond est identique.
Pour ma part, je trouve extraordinaire de pouvoir écrire, lire librement alors que tant de gens se battent pour accéder à cette liberté.
Comme je m'extasie tous les jours et je n'exagère pas en écrivant cela, sur le fait que je sois en vie, que je puisse voir, lire, écrire, marcher, bouger, entendre, aimer.
C'est cette prise de conscience qui m'a permis d'aider les autres à comprendre que pour être heureux, il ne faut pas regarder passer le train de sa vie mais qu'il faut se précipiter dans un wagon et s'y installer pour en savourer le bon tout en essayant de ne pas se faire étouffer par le mauvais pain de la vie.
Chacun ses recettes !
J'espère que vous allez bien car je vous trouve un peu muet depuis quelques jours !
Le mousquetaire serait-il blessé ?
A bientôt !
momo

Chère Mel,
Nos ressentis sont identiques sur les doutes concernant l'écriture. Les doutes font partie de ma vie à moi aussi!
Mais je me soigne. Je vais arracher de l'herbe. Je vais chercher des champignons si c'est le moment. Je cuisine. Je vais sur internet. Je lis. Je marche. J'écoute de la musique. Je regarde la nature environnante. Je parle à des inconnus ou je vais voir des amies. Je les écoute. Je m'occupe du quotidien et etc.. Et puis au bout de quelques heures, quelques jours, l'envie d'écrire me reprend.
Mais je ne me qualifierais jamais d'écrivain car je sais que je ne le serai jamais. Je ne suis pas négative mais surtout très réaliste. Le travail d'écriture est un acte qui nous échappe. Cela peut parfois être jubilatoire ou très déprimant. C'est un acte solitaire qui demande du courage quand il faut l'exposer à la critique des autres.
Bonne journée à vous Mel !
J'espère que vous allez bien !
Kate

Merci Mel et Momo pour le partage de votre vécu, de prendre le temps de donner votre avis. Momo pour les fautes d'aurtografe je suis tout à fait de votre avis bien que cela est pour moi le cauchemar de ma vie depuis tout petite et malgré les nombreux cours de rattrapage.C 'est d'autant plus compliqué que je perd la vue et que selon le support, la couleur, les polices ça peut empirer. Mais bon j'essaye de corriger au max même si je ne vois pas tout. excellent WE à vous deux
momo

Merci kate pour avoir pris le temps de répondre.
Beaucoup de gens à l'heure actuelle affirment que ce n'est pas important de faire des fautes. Ils oublient qu'ils s'adressent à des gens qui eux connaissent l'orthographe. Je considère qu'ils ne les respectent pas. Moi, je fais des fautes. Je le sais. J'essaie de me corriger et si un jour, mon talent d'écrivain se révélait au grand jour, je sais que je prendrai des dispositions pour présenter un roman sans aucune faute.
Comment arriverons-nous à nous comprendre si tout le monde écrit à la manière des sons ?
Applique-t-on les mêmes règles avec les mathématiques ?
4+2 = 6 et jusqu'à preuve du contraire, cela ne fait pas 7 !
Dans votre cas, je pense que le sachant, cela doit être très difficile à assumer. Votre volonté à y remédier est louable et je comprends que cela soit souvent pénible voire parfois impossible à corriger. Je me suis occupée d'une tante proche. Je l'ai vu perdre la vue au fil des années. J'ai trouvé cela horrible pour elle. Elle montrait un grand courage. Elle n'avait pas été à l'école pendant longtemps mais elle a passé toute sa vie à chercher à bien écrire. Elle respectait les mots et s'employait à bien les écrire. Je peux affirmer qu'elle y avait quasiment réussi à surmonter son handicap.
Ma colère se tourne contre tous ceux qui affirment ne jamais faire de fautes alors qu'ils en font. Ils banalisent pour excuser leurs lacunes, l'importance de l'orthographe. S'ils l'avouent et l'assument tout en essayant de se corriger, c'est différent ! Déjà que beaucoup ne savent pas où se situent les villes de Marseille, Nice, Brest et j'en passe !!! A ce rythme, je me demande comment ils feront pour s'orienter dans leur propre ville. Heureusement, le GPS est là pour les aider !
Je m'emballe mais je ne retire aucun de mes propos car cela correspond à une triste réalité !
Je sens Kate que je vais me faire incendier mais au moins, je ferai un peu bouger les gens sur ce forum. Enfin, peut-être !!!!!

Chaleureusement à vous

35 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à tous,
Tout d'abord, oui , Momo, je vais à peu près bien en ce moment, merci . Je suis contente que vous soyez rentrée après quelques jours de pur plaisir et de repos. Je partirai moi-même en Bretagne en septembre dans le golfe du Morbihan, trois semaines pour nous ressourcer un peu ma grande fifille et moi .
Pour les fautes d'orthographe, je suis pareille, bien que j'en fasses une tonne et que je doute toujours mais je me soigne !!! Je fais corriger mes livres par des profs à la retraite ( bien qu'il en reste encore et toujours, voir des pires !!!) mais c'est mieux que rien . J'avais une cousine d'un âge certain que j'adorai, elle n'avait jamais connu l'école et la lire était laborieux, je disais qu'il fallait être Champollion . Je mettais une bonne heure à décripter ses lettres mais j'avais le plaisir de la lire, d'avoir de ses nouvelles. Alors pour certains aujourd'hui , qui font des fautes et en quantité, je ne trouve pas cela excusable avec tous les outils à notre disposition mais je conçois qu'en faire malencontreusement est concevable, il faut juste faire attention et se rapporter aux dicos.
Kate, je compatis à votre malheur, sincèrement. Ma maman de cœur a perdu la vue vers 35 ans et m'a élevé comme sa propre fille avec tant d'amour que j'ai écris un petit livre pour lui rendre un hommage . Je ne crois pas qu'il y ait dans ce monde plus terrible que de ne plus voir . J'espère que vous êtes bien entourée ? Vous pourrez toujours à n'importe quel moment faire appel à moi pour une discussion si l'envie vous en prend, si vous avez besoin d'une écoute, je sais que cela n'est pas beaucoup, mais je serai là .
Je vous souhaite une bonne soirée à tous .Mel
Kate

Bonjour merci Mel pour votre sollicitude et à Momo pour voir si cela bouge sur le forum excellente fin de semaine
momo

Bonsoir Mel,
Nous ne sommes que quelques uns à poster sur ce forum.
Mel a lancé un sujet avec les régions de France.
Pour ma part, j'ai mis quelques informations me concernant et attend les messages des internautes pour qu'ils me présentent leurs régions
Bonnes vacances à tous et à bientôt pour ceux qui de temps à autre, bavardent sur ce forum.
Marie THOMAS OUAC

Bonsoir à toutes et à tous,
Je fais des fautes, je fais des fautes, mais comme vous toutes et tous, je me soigne avec le dico, le Bled et autres médicaments indispensables à ce terrible mal de l'écriture. Il y a les jours pleins avec un crayon qui navigue seul et des jours à la mine triste, rien ne vient, rien ne va. Je passe à autre chose, vous savez les grands moments d'une vie, repassage (pour les copines qui n'aiment pas), ménage, petits-enfants à garder, etc... Avez-vous déjà publié ? Quel genre de livre ? Mon département, les Yvelines, près de Saint Germain en Laye, depuis 61 ans. Un coin de moins en moins sympa, je serai en retraite le 01/01/2014, après 45 années consacrées à la cause du travail. Je cherche une région accueillante pour "finir" mes jours, alors oui, présentez moi vos régions. A bientôt je l'espère le plaisir de vous lire. Marie
momo

Bonsoir kate, Mel, Elisabeth, Marie et tous ceux ou celles qui se sont totalement ou partiellement absentés. Je pense notamment à Loupzen qui a disparu de notre forum. Nous espérons tous qu'il va bien !

Marie,
J'aime bien votre phrase sur : "il y a des jours pleins avec un crayon qui navigue seul ....................
Elle matérialise parfaitement le vécu de chacun dont le mien évidemment.
Certains jours, il m'arrive d'écrire avec une certaine facilité. Parfois, l'inspiration coule de source mais il faut que je m'arrête pour vaquer aux occupations que vous évoquez. Ces jours-là, je peste contre ma condition de femme.
Les autres fois, je me précipite dans mon temps libre pour écrire et là, les choses se passent parfois très mal. Ces jours-là, mon crayon a plutôt la mine triste. Le plus terrible, c'est quand je me relis ! Je trouve les fautes et ce foutu doute chevillé au corps ! Mais je poursuis mon ouvrage surtout depuis que je suis à la retraite ! Avant, j'écrivais dans des carnets qui finissaient tous à la poubelle. J'ai repris l'écriture grâce à mon blog PASSIONS-OXYGENE.blog4ever.com
Je vais publier un ouvrage témoignage dans la Librairie des Inconnus et dans quelques jours mais pas du tout avec l'intention de le diffuser sur des sites marchands. Je ne me considère d'ailleurs pas comme une auteure mais plutôt comme quelqu'un qui s'essaie à l'écriture pour le plaisir.
Pour ma part, j'ai un pied en Gironde où j'habite quinze jours par mois et un autre en Dordogne où j'ai une petite maison secondaire. Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à aller sur mon blog : http://PASSIONS-PHOTOS-FRANCE.blog4ever.com
Ce blog n'est pas référencé par choix. Il n'est pas dans l'annuaire de BLOG4EVER non plus mais il existe !
Ces deux départements sont différents et n'offrent pas les mêmes avantages et ne présentent pas les mêmes inconvénients. Nos vies y sont d'ailleurs totalement opposées ou presque.
Je vous laisse le soin de voyager dans mon blog et de me poser des questions. J'essaierai d'y répondre au mieux.
Pourquoi dites-vous que votre coin devient de moins en moins sympa.
Vous êtes en retraite à partir de quand exactement ?

Chaleureusement à vous

20 appréciations
Hors-ligne
Tous pour un, un qui tousse !
Chères amies du blog bonjour , que ça fait du bien de vous retrouver.
Je prends connaissance de vos bavardages, ils me manquaient et vous aussi.
Donc je reviens aux affaires et dés bientôt ( je ne me mouille pas !) reprendre le cours de nos échanges.
Excellente fin d’après-midi.
Loupzen
Calme et droit jusqu'au bout.
Marie THOMAS OUAC

Bonsoir,
Heureuse de vous retrouver Loupzen ! Vos citations et votre humour manquaient à ce forum.

Momo, mon doigt a mal négocié la touche, je serai en retraite le 01/10/2014. Je ne sais toujours pas si je dois me réjouir, car ce nouveau statut me fait un peu peur, la dernière ligne "droite" d'une vie, celle qui va nous conduire, avec plus ou moins d'égalité, de la déchéance à la mort. C'est long une vie et tellement court à la fois...Il y a tellement de choses que j'aurais voulu faire et qui resteront en l'état. Mais bon, c'est, je pense, le problème de beaucoup.
Mon coin devient de moins en moins sympa, trop de pollution, trop de bruit, trop d'incivilités, trop de tout.
Je ne suis pas d'un pessimisme exacerbé, bien au contraire, alors je vais chercher un endroit plus convivial.
Je vais aller faire un tour sur votre blog et découvrir vos deux régions. Qui sait !
J'attends avec impatience votre ouvrage témoignage. Je suis comme vous, je ne me considère pas comme une auteure, mais comme quelqu'un qui aime écrire et qui aime les mots. Je viens de terminer mes devoirs de vacance, "Auriez-vous été bon en orthographe en 1870", je dois avouer que je n'ai pas vraiment brillé. Je vais essayer de me "refaire" avec "Si vous repassiez le Certificat d'études de 1930", l'enjeu est de taille.
Je me suis beaucoup amusée ces derniers jours avec les résultats du BAC 2014, les commentaires sur le net des nouveaux bacheliers "j'ai eu mon bac avec mension, ou manssion" m'ont permis de relativiser mes lacunes.
Très chaleureusement. Marie

20 appréciations
Hors-ligne
Ben....me revoilà !
Amies du jour bonjour ! comme l se disait autre fois. Pour KATE j'ai un sketch fabuleux de Raymond DEVOS et qui correspondrait bien à ce sujet " y'a pas de doute, j'ai des doutes ". Dans ce forum de "mousquetaires " il y a pas mal de sujets qui réchauffent sur le coin du feu en attente de service. Quant à déménager parce que c'est mieux ailleurs...j'ai des doutes ! Mis à part un micro climat qui correspondrait mieux à une douceur que nos vieux os espèrent, il y aura toujours des " peaux de bananes " pour gâcher nos sorties entre amis.
J'ai fait partie de la communauté des Gens du Voyage et à ce titre en étant nomade j'ai parcouru la France ( pays où je suis né ), je puis vous certifier que toutes les régions ont des attraits bien légitimes. Les désagréments proviennent plus des incivilités et du manque d'éducation , que de l’environnement. Je vous affirme que dans le Sud, le soleil est une liberté qui se paye à prix d'or!! et beaucoup de Nordistes retournent à l'intérieur des terres ( ce qu'ont fait mon fils et ma fille ).
Bien j'attends l'ami du bon matin, qui est toujours à nos cotés pour les bons moments l'ami Ricoré...
Momo j'aime votre liberté d'expression même si vos conditions de femme font de vous une râleuse (humour)
Mel, vous avez une excellente façon de aire taire le doute : attendre que cela sèche et se décante... après quoi on verra bien.. très efficace je l'ai testé!!
Ce fut et restera un plaisir de converser avec vous.

Calme et droit jusqu'au bout.

35 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à vous amis mousquetaires,
Ah enfin ! Notre Loupzen est bien de retour !!! Qui est-ce qui tousse ? Notre loup du forum aurait pris froid ? J'espère que cela va mieux mais avec ce temps bizarre, il fait très très chaud puis soudain , nous voila en automne, nos pauvres corps sont tout déboussolés !!! Je n'aime pas forcement la chaleur qui me donne des malaises. Alors pour moi l'été est un calvaire ( obligée de restée enfermée avec la clim ) mais bien des gens adorent se chauffer au soleil comme des lézards, ce doit être agréable aussi !
Ma région est également mal lotie question civilité depuis de nombreuses années et cela empire de plus en plus hélas. Je n'aime pas ma Normandie natale et je n'aime pas y revenir après mes vacances . J'ai découvert la belle Bretagne l'année dernière et y retourne cette année. Pourquoi me demanderez-vous alors que des régions , il y en a à foison ? !!! Parce que pour une fois depuis bien longtemps, j'ai retrouvé la gentillesse, la politesse et j'en passe, de nos voisins bretons. Bah oui, ça a une grande influence sur mes vacances . Au moins pendant trois semaines, je trouve des coins magnifiques et cerise sur le gâteau la gentillesse. Je me suis laissée surprendre car ici, c'est plutôt l'incivilité qui fait rage. Alors voila j'y retourne cette année .
Marie va peut-être rire mais avec ma fille, nous avons pris des cahiers de vacances pour les jours gris . Et nous comptons bien nous régaler avec ! Et pour ce qui est de la retraite, j'ai un mari qui depuis qu'il a commencé de travailler, il y a 31 ans , n'a jamais cessé d'y pensé !!!! Marie, franchement, il y a tellement de choses à découvrir dans ce monde et à faire aussi que je suis certaine que vous penserez bientôt à autre chose qu'à la planche savonneuse qui est sous nos pieds!!! Si, si, vous verrez, j'ai " vu " votre tête dubitative, croyez-moi ....Bien sur, vous avez encore le temps de la réflexion. Que vais-je pouvoir faire de tout ce temps ? pourquoi me lever si tôt ? Bah, pour aller aux champignons par exemple ou encore faire partie d'un club de dominos ( si vous aimer cela mais il y en a tellement d'autres !!! ) ou du bénévolat, ça par contre, on en a toujours besoin de nos jours hélas, enfin voyager, aller voir des ou une amie à l'autre bout de cette France si belle et si mal habitée . Et j'en passe et des meilleures surement . Et avoir le temps d'y réfléchir pour s'y préparer est un bienfait . Bon, j'arrête là ma philosophie !!!! sinon, on m'appellera bientôt Pascal ou autre !!!!! Je vous laisse sur ces bonnes paroles car mon estomac réclame sa ration quotidienne de calories !!!!
Excellente journée à vous . Mel
momo

Bonjour,

Par qui je commence ?
Je crois que ce cher Loupzen me manquait beaucoup, raison pour laquelle, me faire traiter de râleuse (humour) m'a fait sourire. Mais du coup, je me suis posée la question : "suis-je une râleuse ?" Mes proches disent que dans la vraie vie, je ne le suis pas du tout mais par contre que je suis une empêcheuse de tourner en rond.
A vous de faire la différence car moi sincèrement, j'ai du mal à me situer. C'est vrai que j'aime bien appeler un chat un chat et que j'aime bien aussi fourrer mon nez où il ne faut pas et j'en passe et des meilleures !
Parfois, il faut suivre ! Mes amis m'appellent "seepdy Gonzales" pour plaisanter mais curieusement, ils sont toujours derrière moi pour les bons plans ou pour vouloir partir avec moi en vacances ! Comme vous le dites si bien, je suis une femme ! C'est pour cela que vous me le pardonnez, n'est-ce-pas ?
Comme les temps changent mon cher Loupzen, j'ai adoré Raymond Devos. Je cherche aujourd'hui chez les nouveaux comiques cette profondeur qui me faisait rire et me faisait tendre le ventre de joie comme après un bon repas. C'est là que je me dis que j'ai vieilli et que l'humour de maintenant ne peut pas être celui de ma jeunesse. Chacun son époque !
Pour en revenir au coin de paradis, j'aurais tendance à partager votre point de vue. Il y a des inconvénients et des avantages partout. Pour cela, je vais répondre personnellement à Marie et vous dire à bientôt !
Moi, ce n'est pas le café que je vais prendre mais plutôt, compte tenu de l'heure, un petit 4 heures, comme disaient les anciens !
A bientôt avec le plaisir de vous lire à nouveau sur ce forum.
A bientôt !
momo

Bonjour Marie,
J'ai commencé par Loupzen car il avait disparu de notre forum.
Pour en revenir à la retraite, je vous conseille de lire mon profil sur mon blog PASSIONS-OXYGENE, vous devinerez ce que j'en pense. En effet, pour moi la retraite n'est pas la fin d'une vie mais plutôt le prolongement.
Je peux comprendre vos craintes car elles s'expliquent. Passer sa vie au travail tout en s'occupant de sa famille et du quotidien peut parfois laisser chez certaines personnes un grand vide. Je crois qu'il ne faut pas le laisser s'installer et qu'il faut songer aux moyens de le combler.
Vous avez encore quelques mois devant vous pour y réfléchir car une retraite cela se prépare dans la tête non pas en gémissant mais en agissant. Je ne dis pas cela pour vous, vous vous en doutez !
Mais tellement de gens parlent de ce sujet sans avoir réfléchi auparavant sur leur devenir à la retraite, que je me dois d'écrire cette phrase ! Nous avons un cerveau, c'est pour nous en servir ! Sinon, nous devons retourner au règne animal !
Vous avez encore le choix de réaliser certains de vos rêves. Il suffit simplement de les cibler et de voir ce que vous pouvez faire pour les concrétiser.
Surtout si vous avez des atouts qui ne sont pas négligeables ! Je pense à la santé, aux moyens pour se soigner, se nourrir, se loger, se vêtir, une famille, des amis. Car même avec de faibles moyens, il est possible de trouver sa voie pour apporter aux autres ce que la vie nous a offert. Je ne pense pas aux malheurs car nous avons tous plus ou moins reçu notre part de malheurs ou nous la recevrons un jour. Si vous avez la chance de bénéficier de moyens plus élevés, vous pouvez vous payer des extras : voyages et etc... Et pourquoi ne pas développer une activité créatrice enfouie, ignorée ? Les clubs dans les communes servent à cela !
L'incivilité des gens est une plaie. Dans mon petit village du Périgord, je retrouve des valeurs oubliées et une qualité de vie où le temps curieusement n'a pas la même valeur. Cependant, cette vie rurale a également ses inconvénients. J'en connais la partie agréable car je suis à la retraite et que je dispose de moyens corrects pour vivre mais quand je parle avec les gens aux alentours, je vois bien que les problèmes pour vivre sont proches du survivre. Ils sont énormes car l'emploi se raréfie comme dans beaucoup de nos belles campagnes françaises.
Pour ma part, je rétorque à l'incivilité sous tous ces formes soit par l'ignorance soit par le sourire. Je vous avoue que j'utilise beaucoup les sourires et la bonne humeur. C'est excellent pour les rides, la santé morale et mentale et cela déstabilise celui qui s'énerve pour rien ou commet une action très désagréable. Il y a toujours une façon de tourner les choses en les ramenant à l'essentiel : la gentillesse. Si cela s'avère impossible, il faut passer son chemin ou dans les cas dramatiques s'adresser aux représentants de l'ordre.
Ma vision des choses n'est pas du tout édulcorée car j'ai travaillé dans des quartiers difficiles où les gens me respectaient. Je serais tentée de dire plus que dans ma profession où certains se croyaient tout permis à cause de leur statut social. Mais c'est un autre débat !
Je serais ravie de connaître les rêves que vous voudriez réaliser.
Quant à l'orthographe, celle de nos jeunes surtout me navre. Je ne crois pas que cela soit une excuse pour baisser les bras même si eux l'utilisent en tant que telle pour se donner bonne conscience.
Comme je l'écrivais précédemment, dans quelques années, nous reviendrons au règne animal en proférant des sons car nous aurons oublié le véritable sens des mots. J'espère que je ne serai plus là pour assister à ce naufrage !
Bien sincèrement à vous, je vais prendre mon 4 heures !
momo

Bonjour Mel,
Je termine par vous car j'aime beaucoup votre façon d'écrire un peu similaire à celle de Loupzen. Il y a de l'humour dans l'air !
J'ai répondu personnellement à Marie sur la retraite. Si vous avez le temps de lire mon message, vous verrez que nous véhiculons les mêmes idées mais sous une forme différente.
Je ne suis jamais allée en Normandie.
Par contre, j'ai pendant une dizaine d'années, passé une partie de mes vacances en Bretagne. Nous avions une filleule dans le 29. Pendant nos séjours, dans ce département, nous partions à la découverte. C'est ainsi que nous sommes remontés jusqu'aux environs de Brest. Mais nous ne sommes jamais allés plus loin et n'avons donc jamais atteint la Normandie.
Je n'ai aucune idée précise sur la Normandie. Je me suis toujours dit qu'un jour, je devrais visiter cette partie de la France ainsi que le département du Nord. Mais je ne l'ai toujours pas fait !
Venant du Sud, j'ai toujours hésité à monter vers le nord ouest, le nord ou le nord est.
Quand j'étais enfant et adolescente, j'ai découvert grâce aux colonies de vacances, l'Alsace, les Vosges, les Alpes, le Jura. Mais, je ne suis jamais revenue, adulte, dans ces lieux.
Je suis étonnée de constater que dans votre département l'incivilité fait rage.
J'ai toujours imaginé que dans le nord ouest, le nord, le nord est de la France, les gens étaient plus accueillants, plus polis que par chez nous.
En Bretagne, et à l'époque, les gens étaient authentiques mais il faut dire que les problèmes d'incivilités n'étaient pas courants !
En Gironde, notre lieu de résidence, les mentalités sont différentes car nous sommes près d'une grande ville.
Les gens sont indifférents, orgueilleux, insolents, pressés, agressifs, exigeants et etc....... Le sourire, le rire et l'humour sont les seules armes qui changent les rapports. Depuis toujours, j'ai cultivé ces trois denrées. Ceci m'a permis de lier de nombreuses amitiés et tissé un relationnel. Même s'il est superficiel, il a le mérite d'exister. Quand je travaillais, dans une grande ville, c'était pire ! Le quotidien était basé sur le stress, la lutte pour défendre ses intérêts, son intégrité, ses idées, sa moralité et etc... Les dernières années furent très difficiles car dès les années 1996/97, j'avais constaté que les mentalités avaient évolué mais pas dans le sens du partage. De plus, le harcèlement sur l'âge était fréquent et violent dans le monde du travail. Pour moi, ce fut une pénible, épuisante, découverte. J'ai appris à me battre pied à pied avec humour, ténacité et en rendant les coups. Les sourires et les rires n'étaient pas toujours efficaces. L'humour seul me permettait de prendre de la distance.
Malgré tout, j'y ai fait de très belles rencontres et ce dans tous les milieux !
En Dordogne même si les gens ne sont pas tous des saints, ils nous ont accueillis avec respect pour plusieurs raisons. D'abord, nous n'arrivons pas en terrain conquis. Ensuite, nous travaillons sur nos terres et dans notre maison et faisons travailler les artisans du coin, si besoin est. De plus, nous parlons beaucoup et surtout écoutons tous ceux qui ont besoin d'une oreille attentive. Nous avons créé un relationnel qui nous fait chaud au coeur et nous réconcilie avec la nature humaine. Les valeurs sont basées sur le respect de l'autre. Nous aimons les autres pour ce qu'ils sont et non pas pour ce qu'ils ont.
Pour terminer, nous avons en Périgord des activités saines : jardinage, travaux dans la maison, cueillette des champignons, des noix (à la saison), des pommes (sont abandonnées dans les champs faute de main-d'oeuvre), des mûres (confiture), des fraises des bois (confiture), travailler dans les bois pour les rendre propres (scier, faire des fagots et etc..), sorties, inviter et aller à des invitations, visites du département, marches et etc.....
Je ne vivrai pas dans le Périgord pour d'une part des raisons de santé. J'ai besoin d'être suivie car j'ai souvent des problèmes de santé qui jusqu'à présent ont pu être résolus car j'étais entourée sur le plan médical par du personnel de qualité. D'autre part, notre maison en Gironde est celle de notre fille. Donc sentimentalement, il est hors de question de la vendre. Nous espérons d'ailleurs y finir notre vie quand cela sera le moment !
Mais c'est le grand, là haut qui décide !
Mon coeur est en Gironde mais mes goûts sont en Dordogne. Je crois que c'est ainsi que je peux résumer les choses.
PS-
Je suis toujours en Dordogne, où il vient à l'instant de se mettre à pleuvoir.
Vendredi dernier, j'avais trouvé des girolles qui ont régalé mes invités du moment.
Là, je pense que je vais repartir en Gironde avec une nouvelle charge de girolles. Car il faisait chaud et la terre invitait les champignons !

A bientôt !


Kate

Bonjour a toutes et à vous (si j'ais bien suivi il n'y a qu'un homme) j'aime ce genre de discussions ouvertes.Le départ est toujours différent de l'arrivée. Je suis moins disponible mais pas moins intéressée.
Je pense aussi que le lieu à moins d'importance que ce que l'on y fait. Pour avoir beaucoup déménagée, ma valise s'est trouvée bien là où je me trouvais bien. Aucun tapis ne cache suffisement la poussière, on en emporte toujours avec soi. Merci loupzen pour la référence, ce Devos tricotteur de jeux de mots me fait parfois tourner les neurones en vrille, mais c'est tellement bien tissé. Excellent WE à toutes et à vous.
Marie THOMAS OUAC

Bonsoir,
Merci pour vos conseils et vos encouragements. J'ai du, par mon message, passer pour le n°1 de la déprimée du mois. Je vais, bien évidemment me faire à mon futur nouveau statut de retraitée, (mon mari en retraite depuis janvier ne trouve que des avantages à sa nouvelle fonction). J'ai déjà en tête quelques occupations, notamment le piano. Je m'étais promis, il y a très très très longtemps, d'apprendre à pianoter. C'est fait, j'ai commencé il y a 6 mois, le solfège et quelques très petites partitions.
C'est difficile, très difficile, surtout pour le piano et les voisins. Je ne veux pas quitter cette terre sans avoir pu jouer "Stangers in the night" avec les accords. Je pense que vous m'avez sur ce forum pour quelques siècles.
* Pourquoi Strangers in the night" ? Pour un ami qui adorait F. Sinatra et qui chantait tout le temps cette chanson. Ensuite, je vais essayer de mettre de côté ma peur des chevaux (animal magnifique s'il en est), et tenter une promenade (une première fois et plus si affinités).
Et puis, et puis, si la santé est là, revoir les Etats Unis (avec nos filles et nos petits enfants) et surtout revoir juste une fois le Grand Canyon, endroit absolument fabuleux.
Après, ??? !!! J'aime bien la chasse aux champignons, pas tellement les dominos et au risque de passer pour l'égoïste absolue, le bénévolat, PLUS JAMAIS.
Il y aura forcément l'écriture, sous ses formes les plus variées et la lecture, même si les derniers livres lus ces temps ci, étaient d'un ennui...Pour le reste nous allons quitter la région parisienne, sans regret, à compter de décembre nous allons sillonner la France, à bord d'un Van et nous nous poserons ici où là. Nous finirons bien par trouver notre jardin d'Eden.
Je connais bien la Bretagne (50 % de mes origines) mais je ne m'y sens pas bien. Je connais aussi la Normandie et j'aime beaucoup. L'Alsace, le Jura, les Vosges, trois régions magnifiques mais aux hivers trop rudes pour moi. La Vendée, le Sud Ouest à redécouvrir, les amis dispersés en France et en Europe à visiter.
Le planning est chargé. Après ?!
Pour Mel, les cahiers de vacances c'est vraiment super. Pour Kate, vous avez raison, ma valise se trouvera bien là où je me trouverai bien.
Excellent WE à toutes et à tous.

35 appréciations
Hors-ligne
Re bonjour à tous,
Je suis allée sur vos blogs Momo et je suis surprise par tant de voyages et de si belles vues...Nous avons vraiment des points en commun comme par exemple Malte. J'ai fais une croisière avec ma fille il y a deux ans ( j'en rêvais et avec ma maladie, il fallait le faire avant que je ne puisse plus !!! ) c'était magnifique, j'ai découvert aussi Palma de Majorque, vraiment fabuleux . Je connais l'Italie d'il y a trente ans car j'y ai vécu 5 ans ; Turin, Viareggio, pise, Rome, Savone, Perouse etc . Mais lorsque j'ai voulu faire découvrir ce pays à ma fille, il y a trois ans, j'ai été déçue...Les mentalités avaient également bien changées et pas en bien hélas , si bien que ma fille ne me croyait plus avec ce que je lui avais raconté !!!! Le Vietnam aussi il y a 25 ans, aujourd'hui, je ne pourrai plus à cause de la chaleur ! Mais je n'aime plus ma région, les gens sont devenus égoïstes, voir mauvais et surtout pour rien . J'étais au supermarché avec mon caddy et j'attendais patiemment qu'un employé finisse de remplir des fruits dans un rayon. En face se présente une jeune femme avec un enfant dans un caddy . Elle me regarde en souriant, je lui souris en retour et au moment où je vais passer, elle bouscule mon caddy ( qui me rentre dans le ventre ) me sourit et me dit ironiquement: eh oui, c'est comme ça ! Je suis restée très mal . Pourquoi ? Inexplicable, mais méchant gratuitement, bel exemple à donner a ce petit bout !!!! Et c'est souvent comme cela, cette région désormais, j'y vis mal et l'ai en horreur . Quelquefois, j'ai l'impression d'être sur une autre planète ( et encore peut-être Est-ce mieux ailleurs !!! du moins j'espère ) Je ne suis pas mauvaise de nature, mais j'avoue être de plus en plus en colère avec de tels comportements . Je ne reconnais plus mon monde !!! Voila pour ces petits désagréments, je vais vous laisser probablement quelques temps car j'ai une " poussée " et je ne peux presque plus bouger et encore avec des douleurs . Alors, à vous amis mousquetaires , a bientôt et je vous souhaite une bonne nuit . Mel
momo

Bonsoir Kate,
Même si vous n'avez pas le temps de venir bavarder avec nous, vous nous laissez au moins un petit mot.
Nous vous en remercions.
D'autant qu'il résume parfaitement ce que nous avons écrit sur le sujet de la retraite.
Bonne fin de week-end et à bientôt.
momo

Bonsoir Marie,
Dans mon esprit, vous n'êtes pas une déprimée mais quelqu'un qui arrive à un tournant de sa vie.
Nous sommes tous passés par ces moments avec plus ou moins de difficultés.
Vous avez raison de reprendre le piano. Moi, j'ai eu envie d'apprendre mais la paresse, l'absence de motivation suffisante m'ont fait fuir devant cette difficulté.
Pour le cheval, je vous conseille de réaliser ce projet. Si vous êtes bien encadrée, vous ne pourrez qu'en apprécier tous les bienfaits : l'animal, monter sur l'animal, la promenade, l'environnement et j'en passe......
Préparer un voyage aux Etats-Unis est un magnifique projet. D'autant que ce voyage doit se préparer à l'avance.
La lecture, c'est très bien. D'autant qu'il y a de mauvais livres mais il y en a des bons !
A vous de trouver vos pistes, les vôtres ne seront pas les nôtres mais il faut les chercher pour poursuivre la route de votre vie.
Vous verrez qu'avoir la santé est une chance, pouvoir vivre pour se distraire une autre, avoir des amis encore une autre, être libre d'exprimer nos idées encore et encore une autre..
Oui, la vie est belle après la retraite à condition de ne pas vouloir rattraper sa jeunesse. Il faut fermer un livre pour en ouvrir un autre tout en conservant notre jeunesse de coeur, d'esprit.
Bon courage à vous et bon week-end.
momo

Bonsoir Mel,
J'adore voyager comme vous l'avez compris. J'ai eu cette chance et j'en ai conscience. C'est la raison pour laquelle, je fais partager cette passion à ceux qui ne peuvent pas ou qui souhaitent revoir des endroits qu'ils ont visités.
Je ne consomme pas le voyage. Je le déguste. Je pars seule avec mes notes, mon appareil photo. Je marche beaucoup et je vais vers les autres pour communiquer. Je passe mon temps à parler avec les gens du pays dans lequel je me trouve où les touristes. J'ai eu la chance de passer des moments uniques, d'entendre des confidences qui n'ont pas de prix, de beaucoup rire et de pleurer en quittant des gens dont la gentillesse ne pouvait laisser indifférent. Je ne me suis jamais ennuyée seule car j'ai toujours réussi à partager mes émotions avec les gens rencontrés au hasard de mes voyages.
Mon dernier voyage en Italie date de 2012. C'était à Florence, ville que j'ai souvent eu le plaisir de visiter. En 2012, j'ai été sidérée de voir cette ville envahie par des chinois armés de tablettes et qui photographiaient les monuments. Ils étaient tellement nombreux que j'avais le sentiment de vivre une invasion. Les japonais eux passent leur temps à photographier mais avec des appareils. J'ai noté aussi beaucoup de roumains dormant sous des porches et mendiant du matin au soir. J'ai assisté à des scènes très déstabilisantes.
L'incivilité en Gironde, nous la vivons non pas toujours avec des jeunes mais souvent avec des sexagénaires et notamment dans les grandes surfaces : pillage des légumes, toucher le poisson, heurter les chariots sans dire pardon, toucher et appuyer sur les fruits, râler car la caissière ne va pas assez vite mais prendre le temps de bavarder à la sortie du magasin et etc... La liste est longue tant chez les jeunes que chez les anciens. Notre époque a effectivement beaucoup changé et parfois cela fait peur. Nous pouvons tous à notre échelle, je dis bien essayer de faire un pas vers l'autre soit en demandant à la personne de s'excuser soit en arborant un sourire. J'ai connu beaucoup de mésaventures de toutes les sortes quand je travaillais. Il m'est arrivé d'en rester pantoise. Une fois, je regardais au loin et une jeune femme a cru que je la regardais à elle. Elle a proféré des injures à mon encontre et là j'avoue que je n'ai rien trouvé à dire. Je me suis justifiée mais elle ne voulait rien entendre. J'en suis restée très marquée et pourtant c'était il y a au moins une dizaine d'années.
Je ne sais pas si c'est mieux ailleurs mais je trouve moi aussi que le monde est bien étrange. Pour l'instant, j'arrive à m'en accommoder mais je ne suis pas persuadée qu'en vieillissant, je pourrai encore le faire avec autant d'aisance.
A propos Mel en regardant les photos sur Malte, j'espère que vous avez retrouvé votre petite île !

Bonne soirée et à bientôt.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 109 autres membres