lalibrairiedesinconnus.blog4ever.com

L’actualité des Membres de la librairie

Stéphanie DUVALET

 La librairie des inconnus

 

 

03.jpg

Ma poète

Mes mains caressent tes cheveux

Des mots se bousculent en toi

Te sentir te lever...

Je t'observe timidement

De mon regard bienveillant

Pour être là si tu ne vas pas...

Entendre tes doigts faire chantaient

Ton clavier par tes mots si prenant

Te sentir à la recherche de l'image

Qui symbolisera ton poème

Puis entendre ton soupir de satisfaction

En quelques cliks partager ton monde

Qui fait tant vibrer les âmes et les coeurs

Des personnes qui dévorent

Chacun de tes poèmes...

Dans un silence apaisait

Tu reviens te blottir contre moi sans un mot

Ta main prend simplement mon bras

Afin qu'il t'entoure avec Amour

Ma main posait sur ton coeur

Pour sentir son battement plus calme

T'envelopper dans ma chaleur

Afin que ta nuit soit plus douce....

 

Stéphanie DUVALET

 

 

Carnet d’adresses de l'auteure


08/04/2014
6 Poster un commentaire

Festival des saveurs de AX LES THERMES

 

 

 

 

 

Sans titre 3.jpg


Vérino PIEDIGROSSI - AX LES THERMES.jpg

 

Pendant mon séjour à Ax les thermes, j'ai eu l'occasion de me promener dans les allées du festival. Parmi les stands, un auteur dédicaçais ses livres. Une très agréable discussion avec ce monsieur, d'origine italienne qui vit depuis très longtemps en Ariège. Je vous présente ces livres. 

 

Son site où vous pouvez commander ses livres


21/09/2017
2 Poster un commentaire

YS et ZIS

La librairie des inconnus

 

YS ET ZIS 428X270.jpg

Je vais mourir je le sens, Rocade Nord de Beauvais, mercredi 26 novembre […], qu’est-ce qu’elle m’avait écrit déjà en provenance de Zagreb vitesse de la lumière ? Un homme, victime d’un accident de voiture, se remémore pendant le temps des secours tout le mois passé écoulé sur le net. Il y a retrouvé sa première amoureuse. Il s’appelle François et vit en Normandie, elle s’appelle Nolwenn et vit en Croatie.

Achetez le livre

 

Carnet d’adresses de l’auteur

Du même auteur :

La dame de Haute-Maison

REGNES

POEMES


25/06/2015
0 Poster un commentaire

Nos prochains salons

JUIN 2015

 

 

 

LE FESTIVAL DU LIVRE DANS TOUS SES ÉTATS D’OFFRANVILLE

76550 (Offranville commune , située dans le département de la Seine-Maritime en région Haute-Normandie)

Les 6 et 7 JUIN 2015 Au parc du Colombier :

 

*********

 

SALON DU LIVRE Samedi 13 juin 2015 De 10h à 12h et 14h-18h

Hôtel de ville Place Général de Gaulle - 76560 DOUDEVILLE 3ème édition.

 

********

 

Festival Art Pege Martin-Eglise les 19 et 20 juin à la salle des fêtes.

Région : Haute-Normandie Département 

 

********

 

SEPTEMBRE 2015

 

Foire aux livres Dimanche 20 Septembre 2015

Halle de Clères - place de la halle - 76690 Clères


14/05/2015
0 Poster un commentaire

SOMMES-NOUS TOUTES FELINES

SOMMES NOUS TOUTES FELINES.jpg

 

3ème Récit Drolatique de l'auteure, SOMMES NOUS TOUTES FELINES ? imagine de façon poétique 5 portraits surréalistes.

 

De RIO à TOKYO, les cœurs battent à l'unisson pour ces demoiselles du pinceau.

 

Romantique ou sportif, des esquisses se forment pour dessiner un certain idéal.

 

Mesdames, découvrons ensemble votre création imagée mais, pourtant si réelle.

 

Acheter le livre - Version papier

 

Support independent publishing: Buy this book on Lulu.

 

 

Version E -PUB

 

Support independent publishing: Buy this e-book on Lulu.

 

 

Carnet d’adresses de l’auteure

 

Du même auteure

PARCHEMIN DE NOS DIRES

Paravent saisonnier

Sommes-nous tous zen ?

Je suis liberté(e)

LE DE D'OR

BULLE

Les enfants du désert Recueil collectif

POLICIER MALGRÉ MOI

FEMMES VICTIMES- FEMMES EN VERS Recueil collectif

LE DIADÈME DE LA NATION

DESCARTONS-NOUS?

République nous voilà

MISSY VOUS SOURIT

Entrevol de mots

Lettres ouvertes à la poèsie

Ouverture consciencée

Philosophons-nous?

Connexions avec l'univers

Renaissance


11/03/2017
4 Poster un commentaire

PARAVENT SAISONNIER

PARAVENT SAISONNIER.jpg

2ème Récit Drolatique de l'auteure. PARAVENT SAISONNIER présente de façon épisodique le film d'une année aux couleurs des saisons.

Contempleons les divers acteurs, j'ai nommé : Messieurs feuillus, résineux,  et autres baliveaux.

Découvrons de façon poétique, des représentations condensées, imagées, sous forme de dialogues épurés, en toute intimité.

 

Acheter le livre - Format Papier

 

 

Support independent publishing: Buy this book on Lulu.

 

 

 Acheter le livre -Format E-PUB

 

Support independent publishing: Buy this e-book on Lulu.

 

 

Carnet d’adresses de l’auteure

Du même auteure :

Sommes-nous tous zen ?

Je suis liberté(e)

LE DE D'OR

BULLE

Les enfants du désert Recueil collectif

POLICIER MALGRÉ MOI

FEMMES VICTIMES- FEMMES EN VERS Recueil collectif

LE DIADÈME DE LA NATION

DESCARTONS-NOUS?

République nous voilà

MISSY VOUS SOURIT

Entrevol de mots

Lettres ouvertes à la poèsie

Ouverture consciencée

Philosophons-nous?

Connexions avec l'univers

Renaissance


24/02/2017
0 Poster un commentaire

PARCHEMIN DE NOS DIRES

PARCHEMIN DE NOS DIRES.jpg

 

 

Supposons donner une description imagée des saisons sans trop d’attachement pour ne pas heurter les pionniers des divers calendriers dits républicains et/ou associés.

Printemps : saison nourricière aux jardiniers naissants.

Été : couturière des paysages arborant les étendues à perte de vue.

Automne : Vols virevoltants entremêlés de multiples temps.

Hiver : manteau laineux couvert de son unique passe-montagne.

4 interprétations (chanteurs mélodieux) s’associent à ces transitions saisonnières.

 

Acheter le livre - Version papier

 

Support independent publishing: Buy this book on Lulu.

 

 

Acheter le livre - Version E-PUB

 

 

Support independent publishing: Buy this e-book on Lulu.

Carnet d’adresses de l’auteure

 

Du même auteure :

Paravent saisonnier

Sommes-nous tous zen ?

Je suis liberté(e)

LE DE D'OR

BULLE

Les enfants du désert Recueil collectif

POLICIER MALGRÉ MOI

FEMMES VICTIMES- FEMMES EN VERS Recueil collectif

LE DIADÈME DE LA NATION

DESCARTONS-NOUS?

République nous voilà

MISSY VOUS SOURIT

Entrevol de mots

Lettres ouvertes à la poèsie

Ouverture consciencée

Philosophons-nous?

Connexions avec l'univers

Renaissance

 

 


08/03/2017
1 Poster un commentaire

Foire aux livres Le HAVRE 76

La librairie des inconnus

 

 

 

Ambiance très sympathique, de belles rencontres, des échanges  agréables,

une très grande attention et beaucoup de questions 

concernant le fonctionnement de La Librairie des Inconnus.

Merci à Jean-Paul PARIS et Joël DELAUNAY qui ont été présent

toute la journée, à nos cotés.

A René- Noël LAMOTTE qui est venu nous faire un petit "coucou"

Merci aux organisateurs qui nous ont très bien accueilli.

 

 

LE HAVRE 05 04 15.jpg

Venez nous voir !!

 

Pour nous contacter :

Cliquez ici


01/04/2015
1 Poster un commentaire

Sommes-nous tous zen ?

SOMMES NOUS TOUS ZEN 428X270.jpg

 

Bienvenue dans le Monde animalier. Telle une leçon de vie, et de partage, découvrons 6 animaux croquant la vie avec passion et conviction. SOMMES - NOUS TOUS ZEN ? nous projette un bond en avant dans l'univers de nos amis à 4 pattes et plume, en toute simplicité et humilité. Arborons de façon poétique et drolatique un sujet plus ou moins controversé, LE STRESS. Ainsi naquis LA ZEN ATTITUDE, désormais accessible à tous.

 

 

Acheter le livre  - Format papier

 

 

Support independent publishing: Buy this book on Lulu.

 

 

Acheter le livre -Format E -PUB

 

 

Support independent publishing: Buy this e-book on Lulu.

 

 

 

Carnet d’adresses  de l’auteure

 

Du même auteure :

 

Je suis liberté(e)

LE DE D'OR

BULLE

Les enfants du désert Recueil collectif

POLICIER MALGRÉ MOI

FEMMES VICTIMES- FEMMES EN VERS Recueil collectif

LE DIADÈME DE LA NATION

DESCARTONS-NOUS?

République nous voilà

MISSY VOUS SOURIT

Entrevol de mots

Lettres ouvertes à la poèsie

Ouverture consciencée

Philosophons-nous?

Connexions avec l'univers

Renaissance

 

 

 


17/02/2017
5 Poster un commentaire

Tour du propriétaire

La librairie des inconnus

 

Sa vie lui semble une bien triste prison…
Dès qu’il en sort, il tombe dans le vide
De ses pensées, évanouies sans façon,
Pour en devenir totalement impavide…

Il ne peut plus rien saisir, fuyant et fluide,
Tout lui échappe, des mains de la tête,
Étrange et trouble vision liquide,
Dégoulinant le long de ses fenêtres…

Il se doit désormais de dire la vérité
À sa belle, il l’avait jurée et promise,
Également promise à ses jurés.
Le pourquoi de ses pulsions insoumises

Sa vie lui semble un véritable enfer,
Passée à tirer le diable par la queue…
Des noir et blanc évoquent sa misère,
Souvenirs aux arômes belliqueux…

 

Dans les feux de son purgatoire,
Ne connaissant pas encore sa destinée,
Il allait et venait changeant de trottoir,
Paradis ou enfer ? Pour lui mort assurée.

Cela ne lui permettait pas l’ennui,
De putains en pucelles, à vivre l’amour,
Qu’il traînait dans sa chienne de vie,
Sans se compliquer à faire la cour…

Des souvenirs oubliés, en guenilles
Tombant comme une robe noire,
Sur une veuve en bas résille,
Dans un bien sombre couloir…

De toutes ces crises d’automne,
Qui lui pourrissaient l’hiver,
Renaissant en un printemps monotone,
Lui laissant que l’été à l’âme guerrière…

Seul face à ses angoisses,
Lui défonçant la poitrine,
Quand tout et rien le tracasse,
Il ingurgite quelques aspirines…

 

Quoi penser de sa soif de sang,
En plein excès de colère et fureur,
De souhaiter la mort gratuitement,
À toute mauvaise foi et menteurs…

Alors que sous ses airs d’affranchi,
Lui donnant l’air, de tout connaitre,
Ce n’est qu’un triste introverti,
Retrancher dans son mal-être…

Cela fait de lui un individu dangereux,
Il dissimule si bien son tempérament,
Qu’il fait penser à un imbécile heureux
Au retour d’un enterrement…

L’intolérance, l’indifférence, l’insouciance,
Grandissent en lui, sans commune mesure,
Il n’en a plus du tout conscience,
Il est au bord de la déchirure…

Aimer pour aimer par viol et sentiments,
Rien d’incompatible dans ses amours,
Qu’il voue aux femmes, et leur penchant
De trop facilement se délaisser de leurs atours…

Bien triste tour du propriétaire,
Sans jamais savoir où se trouve la vérité,
Dans ce déballage, listé en inventaire,
Juste pour se donner une certaine idée…

 

  Verneuil sur Avre, septembre 2015, lors d’un séjour détente, j’ai réussi à le faire parler, sans lui poser de questions, il m’a dévoilé ses secrets sans rechigner, pour se libérer ? Je ne sais pas… Les mots se suivaient les uns aux autres, comme les maillons formant une chaîne de galérien, enchaînes à vie et non à la vie… Après je l’ai perdu de vue, je ne sais pas ce qu’il est devenu…

 

 

 

Carnet d'adresses de l'auteur


27/10/2015
1 Poster un commentaire


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser